ACTUALITE

Chers amis lecteurs

Chère lectrice, cher lecteur,

Chère abonnée, cher abonné à AnnA : 

Une semaine de silence, le temps de nous remettre des émotions du confinement et de nous réorganiser.

Les éditeurs tournent au ralenti, les publications programmées entre mars et avril sont retardées, certaines déjà reprogrammées, d’autres en attente. Et en effet nous sommes tous contraints d’attendre, pour savoir la durée de notre confinement, puis de nous remettre en route.

On lit un peu partout que cet enfermement obligé est une bonne occasion de lire, de relire ou de découvrir un livre acheté il y a des mois ou des années et oublié sous une pile. C’est vrai ! 

AnnA est riche à présent de près de 200 commentaires de romans parus ces derniers mois. On peut facilement se les procurer (en PDF) sur des sites de libraires ou même gratuitement pour certains.

Allez fouiller dans les archives de AnnA pour trouver des idées.

Dans les jours qui viennent je mettrai en ligne les dernières sorties avant confinement. Ensuite, si cela se prolonge, je reviendrai vers les plus classiques, ce ne sont pas les idées qui manquent. Je répète une fois de plus que le roman latino-américain est d’une vitalité extrême, une preuve en est mon dernier coup de cœur : Les matins de Lima de Gustavo Rodríguez.

Prochaine chronique très bientôt ! RESTEZ CHEZ VOUS !

cropped-20150411_142357

 

Quelques-un parmi mes préférés (que cela reste entre nous) : les reconnaîtrez-vous? Le choix des photos est totalement subjectif, je les aime TOUS, photo ou pas !

 

Réponses (de haut en bas) :

Laurent CANTET et Leonardo PADURA / Horacio CASTELLANOS MOYA / Chico BUARQUE / Clarice LISPECTOR /

Mariana ENRÍQUEZ / Boris QUERCIA /

Alicia DUJOVNE ORTIZ / Leopoldo BRIZUELA /

Alonso CUETO / Isabelle MAYAULT / Pedro MAIRAL / Ana MARíA SHUA /

Eduardo MANET / Walter GARIB / Jorge MARCHANT LAZCANO / Eduardo HALFÓN /

Telmo HERRERA / Antônio XERXENESKY /

Vladimir HERNÁNDEZ / Juan Carlos MÉNDEZ GUÉDEZ / Martín MUCHA /

Guiomar de GRAMMONT / Carla GUELFENBEIN / Selva ALMADA / Miguel BONNEFOY 

Martín CAPARRÓS.

ACTUALITE

Roberto BOLAÑO

CHILI – MEXIQUE – ESPAGNE

 

BOLAÑO, Roberto

 

Œuvres complètes tome 1.

Devant l’immensité de l’œuvre de Roberto Bolaño (1953-2003), devant son universalité, comment se positionner ? Au moment où paraît en France le premier tome de ses œuvres complètes, comment dire sans effrayer le futur lecteur ? On est devant un véritable monument à multiples facettes, face à un écrivain, reconnu sur le tard, qui a touché à tout ce qui est littéraire, mais en gardant perpétuellement la volonté de rester amateur (celui qui aime, celui qui ne se prend pas pour…), qui a été ignoré des « professionnels » jusqu’à seulement quelques années de sa mort, avant d’être assez brusquement considéré comme un des écrivains majeurs du XXIème siècle, ce qu’il est. Mais on est devant une œuvre dans laquelle il n’est nul besoin d’être « lettré » pour s’y sentir à l’aise, qui est accessible même si elle impressionne (les 1.200 pages de 2666 et les 11 heures de l’adaptation théâtrale de Julien Gosselin, qui passaient comme un souffle puissant !).

Ce qui peut dérouter, c’est que Bolaño est inclassable, rêve de beaucoup des meilleurs auteurs mais qu’ils ne réalisent que très rarement. Poète, nouvelliste, essayiste, chroniqueur, critique, romancier ? Bolaño est tout cela (et on pourrait ajouter à chacun de ces termes, pour chacun de ces genres, l’adjectif génial), il est tout cela sans se prendre pour un poète, un nouvelliste, etc. Il ne se prend pas pour, il est, tout naturellement.

Au cours de notre très intéressante rencontre en octobre dernier à la Villa Gillet de Lyon, avec Olivier Cohen, Melissa Balcázar et Diego Trelles Paz, Olivier Cohen évoquait la difficulté pour l’éditeur d’organiser cette nouvelle édition, la première des œuvres complètes d’un écrivain multiforme et prolifique : regrouper les œuvres par genre (roman-nouvelles, etc.) ?, par la chronologie ? La solution adoptée a été la solution « transversale », qui donne une vision polyphonique parfaitement en rapport avec le génie de Bolaño et qui présente un autre intérêt, pour le lecteur cette fois : elle lui donne la liberté absolue de naviguer sans la moindre contrainte d’un poème de deux vers à un roman complet.

La grande définition, la seule peut-être, du génie absolu de Bolaño c’est la liberté, celle que la plupart des écrivains latino-américains ont recherchée  ‒ et ont souvent trouvée ‒, les allusions répétées à Georges Perec et à son œuvre dans ce premier tome ne sont pas un hasard. Aucune autre définition n’est possible, me semble-t-il, ce serait réducteur et inutile. Comment définir un homme né au Chili, qui a passé ses années d’adolescence au Mexique et qui s’est installé en Espagne où il est mort, à tout juste cinquante ans, pour lequel le mot frontière n’avait aucun sens et qui a vécu comme les circonstances ont fait qu’il vive, ici ou ailleurs, dans la gêne ou dans le bonheur, toujours dans l’amitié et la curiosité.

Il nous reste, à nous, de relire (tous ses écrits, prose ou poésie, sont inépuisables), de découvrir ce qui nous a échappé jusque là (les inédits ne manquent pas dans cette nouvelle édition), de nous laisser porter par l’aventure inépuisable qu’est l’œuvre de Roberto Bolaño.

Œuvres complètes, volume 1, de Roberto Bolaño, traduit de l’espagnol (Chili) par Robert Amutio et Jean-Marie Saint-Lu, éd. de l’Olivier, 1248 p., 25 €.

 

MOTS CLES : ROMAN CHILIEN / LITTERATURE / POESIE / EDITIONS DE L’OLIVIER

 

BOLAÑO L'OLIVIER

ACTUALITE

Rencontre avec Gustavo Rodríguez

 

Cariño 1

 

 

Amis Parisiens : ne manquez pas la rencontre avec le romancier péruvien

Gustavo Rodríguez

mardi 3 mars

19 h

à la librairie Cariño

21, rue du Chalet

Paris 10 ème

à l’occasion de la sortie en France de son roman

Les matins de Lima

(éditions de l’Observatoire)

 

.

Et, prochainement, lisez ma chronique sur le roman !

 

cariño 2

 

 

ACTUALITE

ROBERTO BOLAÑO

Amis parisiens, ne manquez pas la rencontre-lecture autour de la sortie du premier tome des œuvres complètes de Roberto Bolaño aux éditions de l’Olivier

le vendredi 6 mars

Maison de la Poésie

Passage Molière
157, rue Saint-Martin
75003 Paris

avec Olivier Cohen, Melina Balcázar Moreno et Véronique Ovaldé, animée par Alexandre Fillon, les lectures seront assurées par Micha Lescot.

 

BOLAÑO L'OLIVIER

 

Sur AnnA, ma chronique sur ce  tome 1 des œuvres complètes sera mise en ligne pour le 6 mars… Á suivre…

 

ACTUALITE

Guillermo Arriaga Prix Alfaguara 2020

Le Mexicain Guillermo Arriaga, scénariste de plusieurs films de Alejandro González Iñáritu (Amores perros, 27 gramos, Babel), de Trois enterrements de Tommy Lee Jones, dont on peut lire en français Escadron guillotine, Une douce odeur de mortLe buffle de la nuit et, plus récemment Le sauvage (chronique sur AnnA le 11 mai 2019) vient de recevoir le Prix Alfaguara de roman 2020 pour Salvar el fuego, qui évoque les contradictions sociales mexicaines.

Le livre sera publié ce printemps.

ARRIAGA, Guillermo

ACTUALITE

Chico Buarque lauréat du Prix Camõens 2019

BUARQUE, Chico

 

Chico Buarque n’est pas que le célèbre auteur-compositeur et chanteur de chansons connues dans le monde entier (A Banda, O que será /  Tu verras ,chanté en français par Claude Nougaro), Roda viva, brillamment orchestré par Ennio Morricone ou Cálice, un des plus beaux textes pour dénoncer la dictature). Il a aussi écrit de la poésie, du théâtre et cinq romans, tous traduits en français et publiés aux éditions Gallimard.

Élevé dans une famille de culture et d’ouverture, il se consacre très jeune à la chanson et au théâtre. Il est aussi un homme engagé, ses chansons sont le reflet de sa lutte contre les dictatures, portugaise et brésilienne en premier,  plusieurs de ses textes restent parmi les plus forts sur le sujet.

Le jury du Prix Camõens, qui récompense depuis 1989 un auteur de langue portugaise, a décidé de l’attribuer cette année à Chico Buarque. On trouve parmi ses prédécesseurs João Cabral de Neto, Jorge Amado et José Saramago.

ACTUALITE

Un roman cubain à découvrir

Je vous transmets la proposition de Pascale Riou, enseignante à Saint-Étienne :

Los hombres de Tatu1 (2)

 

LOS HOMBRES DE TATU ( CHE GUEVARA)  .RAMÓN TORRES ZAYAS . CUBA.

 

Je vous propose de découvrir une oeuvre rare offrant des témoignages exceptionnels des hommes de TATU (surnom du Che pendant l’épisode de la guerrilla du Congo Zaire ) écrite par Ramón Torres Zayas ,cubain, journaliste , docteur en sciences de la communication , écrivain, chercheur spécialisé dans les religions et la culture afro-cubaine.

Ayant la chance d’avoir lié une belle amitié avec Ramón , je souhaite (avec son accord)  faire connaître et diffuser cet ouvrage en France auprès des hispanohablantes ,  universitaires ,  étudiants , documentalistes et toute personne intéressée par les nombreux épisodes  revolutionnaires nacionaux et mondiaux menés par le gouvernement de  Fidel Castro et Che Guevara,  ici racontés par des hommes inconnus en Europe  mais qui furent engagés et actifs dans la défense des populations opprimées luttant pour leur liberté au milieu du 20 ième siècle , ces combattants qui ont oeuvré sans  relâche aux côtés du héros cubain Tatu .

Cet ouvrage n’étant édité qu’à Cuba ( uniquement en espagnol ) , je me charge de vous en procurer une édition selon les conditions précisées plus bas .

Je vous livre ici une partie de mes  commentaires (validés par  Ramón) après la lecture enthousiaste de son ouvrage :

 » Te mando mis felicidades por la calidad de esta obra que además de su contenido histórico y humano excepcional se lee como una novela de aventuras. Adoré descubrir cada momento de aquella época ya remota y cuyos muchos testigos ya no están , lo que por supuesto da a tu obra  gran valor testimonial .

Esta lectura me sugirió varias preguntas e interrogaciones acerca del heroísmo y de la cuestión del compomiso en la lucha (que sea puramente política o « guerrera » ).

En este episodio del Congo, los héroes inmensos de una revolución  se vuelven « medio héroes » o héroes « medio cojos » a la hora de enfrentarse con una realidad socio-humana y política muy lejana y diferente de la de Cuba y del contexto latinoamericano de aquel entonces.

Che se porta como sabe hacerlo, como un gran guerrillero, gran conocedor de su propósito tanto en la ideología como en las técnicas de combate, como en la gestión humana, es un jefe de verdad , y se le juntan hombres fieles ,luchadores y valientes. Sin embargo no alcanzan sus objetivos, pese a todos sus esfuerzos y tácticas que habían resultado excelentes en Cuba, por el abismo contextual que existe entre América Latina y Africa.

Creo que todos siempre se olvidaron, conscientemente o no, de  la complejidad de la realidad africana, complejidad primero por su funcionamiento étnico, creador de innumerables historias locales, ancestrales o más contemporáneas, y luego por las múltiples pertubaciones , heridas y humillaciones legadas por la presencia colonial, sin hablar de los comportamientos perversos de los gobiernos europeos manipulando a estas poblaciones atizando los conflictos étnicos. De todo esto resultaron varias formas de ser y de reaccionar muy diferentes de lo que esperaban los revolucionarios cubanos. Esta realidad la cuentan bien los hombres de Tatu , la compartimos con ellos, con sus testimonios y comentarios , confirmados por los relatos escritos del Che , porque ellos la vivieron cada día, pero se nota que nadie en las autoridades superiores se preocupó realmente de la esencia verdadera de la realidad africana, y se acabó en un fracaso la ilusión de  armar una rebeldía popular de gran magnitud en Congo. »

 

CONTACT / ACHAT DE  » LOS HOMBRES DE TATU » ( 87 pages) :

PASCALE RIOU ( professeur d’espagnol à ST Etienne)

pascale.riou@yahoo.fr

tel:06 20 05 44 06

Adresse : 9 rue Gambetta , allée i

42400 Saint Chamond

PRIX un exemplaire : 10 EUROS (  mais vous pouvez donner plus si vous le souhaitez – le contexte économique cubain étant très difficile-  La  somme est intégralement reversée à l’auteur) .  ( + 5 euros pour expédition à votre  domicile si besoin / Si vous êtes sur la région St  Etienne / Lyon nous pouvons nous arranger )

Livraison début mars .

Si vous souhaitez une dédicace de l’auteur , c’est possible !

Vos commentaires pourront être transmis à Ramón .

N’hésitez pas à me contacter pour toute question.