CHRONIQUES

Eduardo BERTI

FRANCE / ARGENTINE

Né en 1964 à Buenos Aires, Eduardo Berti  a très jeune été journaliste, dans la presse écrite et pour la radio. Il est romancier et traducteur. Membre de l’Oulipo depuis 2014. Il réside en France. Demain s’annonce plus calme a été écrit (récrit) en français.

Demain s’annonce plus calme

2021

Cher Monsieur Berti,

C’est un lecteur perplexe et enchanté qui vous écrit ces lignes. Enchanté, il sait bien pourquoi, deux pages de votre livre suffisent à comprendre ce pourquoi. Perplexe, car il ne sait comment transmettre à ses propres lecteurs, ceux de son blog, le charme de votre dernier livre, Demain s’annonce plus calme.

Pourra-t-il parler sans risque de les éventer de vos chroniques météo, qui donnent le titre, qui sont fugaces et éternelles. Osera-t-il sans lourdeur évoquer les nombreux lecteurs-personnages (de votre roman), tellement amoureux de l’œuvre de leur idole, un (ou deux) écrivain-personnage, qu’ils sont prêts à tout pour rendre réelles les divagations littéraires de l’idole en question, ou ces autres, lecteurs-personnages eux aussi, qui s’amusent à jouer avec les titres de chefs d’œuvre connus : ça ne se fait pas, cher Eduardo Berti, ce n’est pas raisonnable.

Des lecteurs, oui, il y en a pas mal, qui agissent en bien ou en mal, dans vos courts textes, articles d’un journal assez sérieux pour avoir vérifié ses informations, mais ne montrez-vous pas le bout de votre nez quand vous évoquez un romancier déçu par… ses lecteurs ? J’espère au moins que vos lecteurs à vous sont à la hauteur. Il serait d’ailleurs temps, comme le suggère un des articles du journal sérieux de créer l’ULI (Union des Lecteurs Indépendants) ou l’ULAR (Union des Lecteurs Amateurs de Romans). Mais il faudra, avant, tâcher d’éviter les problèmes juridiques qui abondent dans votre quotidien, les exemples de procès, nombreux dans cette ville, souvent absurdes quoiqu’hyperréalistes, inquiètent le lecteur rangé que je suis. Comme inquiètent les multiples problèmes de santé que crée la lecture d’un certain chef d’œuvre, très réel, lui.

Bref, je voudrais souligner la variété des sourires ressentis en vous lisant, mais je ne sais comment faire. Si vous existez bien, pourrez-vous me donner un coup de main ? Un coup de plume ? Ce que je souhaite avant tout, Monsieur Berti, c’est que mes lecteurs qui, je le sais, ont un goût très sûr, puisqu’ils lisent mon blog, deviennent ceux de Demain s’annonce plus calme… et que la température annoncée par votre météo remonte un peu aussi.

En espérant vivement que ma missive ne présente aucune coquille, je vous prie de croire, cher Monsieur Berti, en mes sentiments respectueusement hilares.

AnnA

MOTS CLES : FRANCE / ARGENTINE / HUMOUR / HUMOUR / HUMOUR.

Eduardo Berti en espagnol : Un padre extranjero , ed. Impedimena, Madrid / Inventario de inventos (inventados), breve catálogo de invenciones imaginarias / Un padre extranjero / Faster : más  rápido / El país imaginado, ed. Impedimenta, Madrid / La vida imposible, / Los pájaros, ed. Páginas de espuma, Madrid /Todos los Funes, ed. Anagrama, Barcelona  / Agua : La mujer de Wakefield, ed. Tusquets, Barcelona.

Eduardo Berti en français : L’ombre du boxeur / Tous les Funes / La vie impossible / Le pays imaginé / Madame Wakefield, éd. Actes Sud / Une présence idéale, éd. Flammarion / Le désordre  électriqueéd. Grasset. / L’ivresse sans fin des portes tournantes, éd. le Castor austral / Inventaire d’inventions (inventées) (avec Monobloque), éd. La Contre Allée.

Il est fermement conseillé d’aller lire ma chronique sur le récent roman d’Eduardo Berti, Un père étranger, sur AnnA.

Souvenir :

Lyon, octobre 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s